Linkedin : les 5 freins à son utilisation par les universités.

Ces derniers jours la presse française grand public (Le Monde, l’Etudiant, l’Obs…) s’est faite l’écho des ambitions de Linkedin en matière d’enseignement supérieur.  Le réseau social a commencé à classer les universités en fonction de leur efficience à propulser leurs diplômés dans les meilleurs jobs.

Cette promesse, à l’heure où tous les autres classements privilégient des critères plus “académiques” (qualité recherche, nombre d’enseignants-chercheurs, partenariats internationaux…) et où la question de l’insertion pro est un enjeu toujours très fort, a suffit à susciter l’enthousiasme de nombreux observateurs et acteurs.

Pourtant si des milliers d’étudiants et d’alumni des établissements français sont déjà sur Linkedin, nous avons identifié 5 freins à l’adoption massive de ce réseau par les universités et les écoles.

Lire la suite sur LinkedIn Pulse.

Laisser un commentaire

Les champs requis sont marqués avec *.