Seules 4 universités françaises sur 10 ont un site web responsive

Le 21 Avril prochain , Google va officiellement mettre à jour  son algorithme de recherche afin de prendre en compte la « mobile-friendliness » comme un facteur de classement de ses résultats de recherche.

Alors que plus de  40% des internautes passent par les moteurs de recherche pour visiter le site de votre université et que 22% d’entre eux le font via un appareil mobile (source), nous nous sommes demandés si vos sites web institutionnels étaient « mobile-friendly ».  Puisque qu’être « mobile-friendly » peut signifier différents types de présence, nous avons choisi d’examiner 3 critères :

Le bilan ? Pour 10 universités françaises :

  • 4 ont un site web « responsive »
  • 1 a un site mobile
  • 1 a une application iOS

le site mobile de l'université de NantesOn constate que ces 3 critères ne sont pas nécessairement cumulatifs. Aucune université n’a pour le moment à la fois « site mobile » et « site responsive » par exemple. Pourtant à chaque type de déploiement correspond des usages et des stratégies différentes.

Les universités qui ont mis en place des sites mobiles le revendiquent et expliquent leur démarche : université de Nantes, université d’Angers, etc. Mais globalement, ce faible niveau de « mobile friendliness » est sans doute une illustration des difficultés auxquelles font face les universités pour penser les parcours utilisateurs sur le site, pour concevoir des stratégies marketing adaptées à leurs différentes cibles.

Imaginons tous ces lycéens (80% des 15-24 ans sont équipés d’un smartphone – source : Médiamétrie) à la recherche de la « bonne » orientation pour l’an prochain, scruter leur smartphone, chercher des formations entre amis dans la cour du lycée, ou en attendant le bus… peu de chance qu’ils passent beaucoup de temps sur la plupart des sites web d’université que nous avons visité.

Vous vous interrogez sur la différence entre les 3 critères ? Quelques éléments de réponse :

  • « Responsive Design » : le design de votre site web s’adapte-t-il à la taille de l’écran de vos visiteurs ? C’est une sorte de minimum syndical. Il s’agit d’offrir du confort de lecture à vos visiteurs quel que soit l’écran sur lequel ils décident de consulter votre site web.
  • « Site mobile » : proposez-vous une expérience de navigation différente sur votre site à vos visiteurs en fonction de l’appareil sur lequel ils consultent votre site ? C’est une version plus avancée de votre réflexion sur les usages de vos internautes. Elle implique confort de lecture ET réflexion sur les usages mobiles de vos contenus. L’arborescence proposée est simplifiée ou modifiée par rapport à la version « desktop » de votre site web.
  • « Application iOS » : proposez-vous à vos visiteurs mobile de télécharger une application dédiée sur le store d’iTunes ? C’est une stratégie à part, dont le déploiement peut être lourd. Vous choisissez de demander à vos cibles de télécharger et d’installer dans leur smartphone une application. Cela doit rimer avec valeur ajoutée et réflexion sur le modèle économique à appliquer.

Notre méthode : nous avons visité chacun de sites web des universités françaises en tapant le nom de l’établissement sous google et en simulant une recherche sur mobile via les outils de développement de Google Chrome (F12 – puis en émulant un écran d’iPhone 6 – touche « échap »). Vous pouvez facilement reproduire le test avec votre site. 

Si tu aimes cette note, tu peux la partager 🙂

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Les champs requis sont marqués avec *.